Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 27 juin 2021

Dans le royaume de Sobrarbe

 

 

 

CIMG5810 Coscojuela de Sobrarbe.JPG

 

Coscojuela de Sobrarbe, en Espagne, photographie : juillet 2010.

 

 

 

 

 

samedi, 26 juin 2021

L'Arbre-navire

 

 

 

208867270_4505258059484508_3704099980018631598_n.jpg

 

Frédéric Tison, L'Arbre-navire, encres sur papier noir, 21 x 29.7 cm, juin 2021.

 

 

 

13:12 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules peintes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

L'Oule

 

 

 

CIMG5893.JPG

 

Le lac de l'Oule, dans les Hautes-Pyrénées, photographie : juillet 2010.

 

 

 

vendredi, 25 juin 2021

Cristallisation

 

 

J'ai vu beaucoup de branches illuminées de cristaux, puis la neige a fondu.

 

 

 

08:36 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

À l'exposition "Virginia Tentindo : El Fuego", avec les amis poètes

 

 

 

IMG_20210619_164740.jpg

 

IMG_20210619_165248.jpg

 

IMG_20210619_164720.jpg

 

À l'exposition "Virginia Tentindo : El Fuego", œuvres de Virginia Tentindo (née en 1931),
à la Galerie Les Yeux Fertiles, 27, rue de Seine, Paris VI.
Photographies : vernissage du samedi 19 juin 2021.

 

IMG_20210619_164802.jpg

Odile Cohen-Abbas.

 

IMG_20210619_164835.jpg

Odile Cohen-Abbas et Christophe Dauphin.

 

Virginia Tentindo, Les Mains du Feu sous la cendre,
livre d'art sous la direction d'Odile Cohen-Abbas & de Christophe Dauphin,
Les Hommes sans Épaules éditions / Rafael de Surtis, 2021.

 

 

 

jeudi, 24 juin 2021

C'est par là

 

 

 

IMG_20210619_171225.jpg

 

Paris, photographie : juin 2021.

 

 

 

13:35 Écrit par Frédéric Tison dans Photographies solitaires | Tags : frédéric tison, photographie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Labyrinthe de verre

 

 

 

IMG_20210621_132101.jpg

 

IMG_20210621_132437.jpg

 

frédéric tison,photographie,anne imhof,natures mortes

 

IMG_20210621_132742.jpg

 

Anne Imhof (née en 1978), détails de l'exposition "Anne Imhof : Natures mortes",
au Palais de Tokyo, à Paris VIII, 

photographies : juin 2021. Ci-dessous : Street (2021) et Sunset (2019).

 

IMG_20210621_132524.jpg

 

frédéric tison,photographie,anne imhof,natures mortes

 

 

 

mercredi, 23 juin 2021

Détail

 

 

 

IMG_20210621_133635_1_BURST004.jpg

 

Joan Mitchell (1925-1992), La Grande Vallée XX (Jean) (1983), détail, 
à l'exposition "Anne Imhof : Natures mortes", au Palais de Tokyo, à Paris VIII, 
photographies : juin 2021. La toile entière :

 

frédéric tison,photographie,joan mitchell,la grande vallée xx

 

 

 

 

Le Clair du temps IV (Rappel)

 

Rappel, à propos de mon dernier ouvrage de photographies, paru en février 2021 :

 

Le Clair du temps IV

 

 

 

 

19:21 Écrit par Frédéric Tison dans Livres parus, Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La fontaine

 

 

 

DSC_4004 G.jpg

 

La fontaine de Viljot, dans la forêt de Tronçais, dans l'Allier,
photographie : août 2013.

 

 

 

 

mardi, 22 juin 2021

Des points de suspension

 

 

 

Les points de suspension, dans la phrase et le vers français, sont ce sable qui pense après la mer...

 

 

 

06:37 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Sur le poème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 21 juin 2021

D'un opéra

 

 

Si Pelléas et Mélisande demeure le chef-d’œuvre inoubliable de la musique moderne, c’est que Claude Debussy a su traduire, en musique, et la lenteur, et le silence intime, et la discrétion, et la grâce attentive et lointaine, cette élégance quasi perdue, lesquels manquent terriblement à nos heures, nos instants. Et cela dure depuis 1902, quand le compositeur fit jouer l’œuvre à l’Opéra Comique, à Paris, pour la première fois.

*

Merveilleuse chose qu’un « dieu du piano » par le dieu lui-même… Dans le coffret du  Pelléas et Mélisande enregistré par Roger Désormière en 1942 et publié (dans l'exemplaire en ma possession) par EMI « Références » se trouvent insérés des morceaux exceptionnels : Claude Debussy accompagnant lui-même au piano, en 1904 à Paris, Mary Garden, la première interprète de Mélisande, dans un extrait de l’opéra (Acte III, scène 1 : « Mes longs cheveux descendent jusqu’au seuil de la tour ») et jouant quelques mélodies (les « Ariettes oubliées », 1, 3 & 5, d’après Verlaine). Ah, si nous avions pu écouter le dieu du piano qui précédait Debussy : Frédéric Chopin

 

 

 

Où joue Claude Debussy, où chante Mary Garden (1904).

 

 

 

jeudi, 17 juin 2021

Passage et présence

 

 

 

IMG_20210511_184252.jpg

 

Paris, photographie : juin 2021.

 

 

 

11:33 Écrit par Frédéric Tison dans Photographies solitaires | Tags : frédéric tison, photographie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 16 juin 2021

Le vaisseau de nuages

 

 

 

 

DSC_9033.JPG

 

Du côté de Douarnenez, photographie : février 2014.

 

 

 

mardi, 15 juin 2021

Navire nocturne

 

 

 

201582598_4474008529276128_5939155152045852732_n (1).jpg

 

Frédéric Tison, Navire nocturne, encres sur papier noir, 21 x 29.7 cm, juin 2021.

 

 

 

 

11:24 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules peintes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |