Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 25 juin 2017

Transparences

 

 

 

JS4.jpg

 

Josef Sudek (1896-1976), La Fenêtre de mon atelier (vers 1940-1954), photographie, épreuve gélatino-argentique,
exposition "L
e monde à ma fenêtre : Josef Sudek", au musée du Jeu de Paume, à Paris VIII,
photographie : septembre 2016.
(L'encadrement blanc est dû à mon logiciel de traitement photographique.)

 

 

 

 

La nuit de la ville

 

 

 

 

JS3.jpg

 

Josef Sudek (1896-1976), Prague la nuit (vers 1950-1959), photographie, épreuve gélatino-argentique,
exposition "L
e monde à ma fenêtre : Josef Sudek", au musée du Jeu de Paume, à Paris VIII,
photographie : septembre 2016.
(L'encadrement blanc est dû à mon logiciel de traitement photographique.)

 

 

 

 

 

samedi, 24 juin 2017

Transparences

 

 

 

JS2.jpg

 

Josef Sudek (1896-1976), Labyrinthe de verre (vers 1968-1972), photographie, épreuve gélatino-argentique,
exposition "L
e monde à ma fenêtre : Josef Sudek", au musée du Jeu de Paume, à Paris VIII,
photographie : septembre 2016.
(L'encadrement blanc est dû à mon logiciel de traitement photographique.)

 

 

 

 

 

 

vendredi, 23 juin 2017

L'infiniment rêveur

à Sylvie.

 

 

 

JS1.jpg

 

Josef Sudek (1896-1976), Rue de Prague (1924), photographie, épreuve gélatino-argentique,
exposition "L
e monde à ma fenêtre : Josef Sudek", au musée du Jeu de Paume, à Paris VIII,
photographie : septembre 2016.
(L'encadrement blanc est dû à mon logiciel de traitement photographique.)

 

 

C'est là une photographie sans la connaissance de laquelle jamais peut-être Rues gris sable, le livre d'artiste que Sylvie Ledouxe et moi conçûmes en 2015-2016, n'aurait vu le jour. Cette image, que l'artiste me fit découvrir, est une sorte de prélude aux silhouettes de passants qui hantent cet ouvrage. Qui est cet homme (et est-ce vraiment un homme ?) ? Où va-t-il ? Quel est son passé ? Seuls le poème, le conte ou le poème d'un conte pourraient donner l'ébauche d'une réponse à ces questions.

 

 

 

 

dimanche, 07 mai 2017

Le roi dansait

 

 

 

 

Détail.jpg

 

Hyacinthe Rigaud (1659-1743), détail du
Portait de Louis XIV en costume de sacre (1701),
au musée du Louvre,
photographie : octobre 2016.

 

 

 

 

dimanche, 09 avril 2017

Peintre de la lumière

 

 

 

 

SAM_0262.JPG

 

Kim En Joong (né en 1940), détail d'un vitrail (2012) de la chapelle des Morts
 de l'église abbatiale (XIIe-XVe s.)
de l'abbaye Sainte-Marie de Fontfroide, dans l'Aude ;
photographie : août 2016.

 

 

 

 

samedi, 18 mars 2017

Portrait du poète en couleurs

 

 

 

Carcassonne6.jpg

 

Jean Camberoque (1917-2001), Portrait de Joë Bousquet (1943),
au 53, rue de Verdun, à Carcassonne,
photographie : juillet 2016.

 

 

 

 

 

vendredi, 17 mars 2017

Les mains

 

 

 

 

MuséeC4.jpg

 

Anonyme flamand (fin du XVIe - début du XVIIe s.), Descente de Croix, détail,
au musée des beaux-arts de Carcassonne,
photographie : juillet 2016.

 

 

 

 

jeudi, 16 mars 2017

Le mystère des quatre silhouettes

 

 

 

 

MuséeC3.jpg

 

R. G. B. (?) (École hollandaise, XVIIe s.), Paysage aux quatre silhouettes,
au musée des beaux-arts de Carcassonne,
photographie : juillet 2016.

 

 

 

 

mercredi, 15 mars 2017

L'élection

 

 

 

    Qu'ai-je retenu, au musée des beaux-arts de Carcassonne, et non seulement en photographie ? Et d'ailleurs, pourquoi ai-je élu ce tableau-ci plutôt que celui-là ? En regardant mes clichés (que je ne dépose pas exhaustivement ici), quelques mois après mon séjour, je songe que mon regard d'alors a fait un tri que mon regard d'aujourd'hui ne suivrait pas nécessairement – et qu'un tableau, totalement oublié, fut injustement négligé, que je n'aurai sans doute jamais plus l'occasion de contempler. Il en est sans doute de même pour tous les paysages et les visages croisés selon le lieu et le temps.

 

 

 

06:20 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Musée d'un regard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |