Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 avril 2017

La solitude et la fierté

 

 

 

 

SAM_0432.JPG

 

Le château de Saint-Martin de Toques (XIe s.), à Bizanet, dans l'Aude,
photographie : août 2016.

 

 

 

 

 

vendredi, 14 avril 2017

Une note de lecture, par Bernard Fournier, sur 'Le Dieu des portes'

 

 

 

Je signale la publication d'une note de lecture de Bernard Fournier, de l'Académie Mallarmé, sur Le Dieu des portes (2016), dans la revue Poésie/Première, n° 67, mars 2017.

Elle est reproduite sur la page consacrée à l'ouvrage sur le site des Hommes sans Épaules, dans l'onglet "Presse" (La note se trouve tout en bas de la page).

 

 

 

11:51 Écrit par Frédéric Tison dans Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Les partitions d'Erlebach

 

 

 

La malheureuse histoire de l’œuvre de Philipp Heinrich Erlebach m'avait touché lorsque je découvris, en 2012 je crois, quelques airs de ce compositeur : j'apprenais, dans le livret accompagnant le disque que j'écoutais, que le comte Albert Anton von Schwarzburg-Rudolstadt, le protecteur du compositeur, avait acquis auprès de sa veuve la plupart des manuscrits originaux de ses partitions, lesquels disparurent, alors que très peu avaient fait l'objet de copies, dans l'incendie de 1735 de la propriété de la famille du comte, le château de Heidecksburg, en Thuringe.

Les merveilleux aperçus qu'il nous reste de cette musique nous laissent rêver à ce que nous avons irrémédiablement perdu, opéras, sérénades, messes, cantates. Je pense à la perte.

 

 

 

 

Philipp Heinrich Erlebach (1657-1714), extraits de Airs et cantates (Meine Seufzer, In meiner Liebespein),
par le Stylus Phantasticus Ensemble (Victor Torres, chant), 2007.

 

 

 

 

 

jeudi, 13 avril 2017

Vue des terrasses

 

 

 

 

 

frédéric tison,photographie,abbaye sainte-marie de fontfroide

 

 

Abbaye de F. 13.JPG

 

L'abbaye Sainte-Marie de Fontfroide, dans l'Aude,
vue des jardins en terrasses,
photographies : août 2016.

 

 

 

 

 

mercredi, 12 avril 2017

Dans les jardins en terrasses

 

 

 

 

Abbaye de F. 11.JPG

 

 

Abbaye de F. 10.JPG

 

 

Abbaye de F. 12.JPG

 

 

frédéric tison,photographie,abbaye sainte-marie de fontfroide,jardins en terrasses

 

 

frédéric tison,photographie,abbaye sainte-marie de fontfroide,jardins en terrasses

 

 

frédéric tison,photographie,abbaye sainte-marie de fontfroide,jardins en terrasses

 

Dans les jardins en terrasses de l'abbaye Sainte-Marie de Fontfroide, dans l'Aude,
photographies : août 2016.

 

 

 

 

 

 

mardi, 11 avril 2017

Côté jardin

 

 

 

 

SAM_0408.JPG

 

L'église abbatiale (XIIe-XVe s.)
de l'abbaye Sainte-Marie de Fontfroide, dans l'Aude ;
photographie : août 2016.

 

 

 

 

 

lundi, 10 avril 2017

Du possible

 à L. L.

 

 

Le poème et le regard peuvent être des synonymes.

 

 

 

 

 

Symboles

 

 

 

 

frédéric tison,photographie,abbaye sainte-marie de fontfroide

 

En l'abbaye Sainte-Marie de Fontfroide, dans l'Aude,
photographie : août 2016.

 

 

 

 

 

dimanche, 09 avril 2017

Peintre de la lumière

 

 

 

 

SAM_0262.JPG

 

Kim En Joong (né en 1940), détail d'un vitrail (2012) de la chapelle des Morts
 de l'église abbatiale (XIIe-XVe s.)
de l'abbaye Sainte-Marie de Fontfroide, dans l'Aude ;
photographie : août 2016.

 

 

 

 

samedi, 08 avril 2017

Deux phrases

 

 

 

« La discussion politique publique n'est intellectuellement adulte dans aucun pays. »

 

*

 

« L'interlocuteur du solitaire est le passé tout entier. »

 

 

Nicolás Gómez Dávila (1913-1994). 

 

 

 

 

20:26 Écrit par Frédéric Tison dans Album des phrases | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |