Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 30 septembre 2021

En espagnol

(Rappel.)

 

J'ai le plaisir de signaler la traduction en espagnol de quelques-uns de mes poèmes dans la revue de poésie péruvienne Kametsa :

Poesía internacional : Frédéric Tison (Francia)


Avec un très grand merci à Emilio Martin Paz Panana et la revue Kametsa

Con un gran agradecimiento a Emilio Martín Paz Panana y la revista Kametsa.




17:01 Écrit par Frédéric Tison dans Traductions, Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

vendredi, 24 septembre 2021

En anglais

 

 

Blue crescent moon,
Sudden stars strewn
Among the flowers of galaxies :
You live in this sown country.

 

High rhythms, suns of music,
Wide multiplied eyes :
In the skies of your rains I see
Those pieces of light that rustle.

 

 

Frédéric Tison, traduction en anglais, par l'auteur, d'un poème isolé (avril 2019),
non repris dans un livre,
poème en langue française accompagné d'un dessin au pastel de l'auteur (avril 2020) qui a donné lieu à une carte d'art
.

 

 

00:19 Écrit par Frédéric Tison dans Traductions, Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 04 août 2021

En espagnol

 

 

A François C*

 

En ese entonces fuimos a pasear por el jardín del que algunas de las flores eran peligrosas. Por los caminos, un pájaro aquí y allá contestaba al silencio y al viento. Puentes diminutos cruzaban un agua clara.

Estábamos solos. Los árboles amaban. Nadie era más guapo que tú.

Era un jardín encaramado a las montañas con abetos de terciopelo. Y la ruta que allí nos había conducido seguía arriesgada a la vuelta.



Frédéric Tison, Nuages rois, « Ciels III », poème XVIII,  Librairie-Galerie Racine, collection Les Hommes sans Épaules, Paris, 2021.
Traduction de Sophie Charmoille.

 

 

 

22:20 Écrit par Frédéric Tison dans Lectures, Traductions, Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 01 avril 2021

Petite annonce

 

 

Je suis à la recherche d'un traducteur en anglais, en chinois, en espagnol, en allemand, en latin, en russe, en grec, en finnois, en hongrois, en tchouvache, en télougou, en wu, en sanscrit, en hiéroglyphes (hiératiques ou non), en hébreu, en ojibaway, en mixtèque, en navajo, en nahuatl, en cachemiri, en sumérien, en kirghize, en cebuano, en maay, en danois, en frison, etc., de mes livres de poésie.

Je ne pourrai pas grandement le rétribuer pour ce travail, mais j'aurai des présents en échange : des peintures, des dessins ou des manuscrits originaux.

 

Veuillez me contacter ici.

 

 

samedi, 27 mars 2021

En italien

 

 

O solitario.
 
Nevicherà domani : oh quanto ansioso di arenarti, di placarti, di regnare sei — di arenarti lentamente tra le foglie e le pietre, di placarti al termine del sogno, di regnare bianco sulla terra.
 
O promesso sposo.
 

Frédéric Tison, La Table d'attente, éd. Librairie-Galerie Racine, collection Les Hommes sans Épaules, 2019. Livre III., poème V. Traduction de Claire Boitel.

 

 

 

06:05 Écrit par Frédéric Tison dans Lectures, Traductions, Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

mercredi, 17 mars 2021

En italien

 

 

Credi tu alla neve — l'ho deposta anche sugli uccelli —, credi ad altri mausolei ? Sono soltanto una delle voci dell'inverno.

Ho fatto di mia pazienza l'ombra appena appena grigia logiatasi nelle finestre e nelle ali.

Credi tu ch'io sia solamente bella ? Sono la tristezza e il buttato del cielo, e conosco il tuo corpo come so le maschere e il morto uccello.

Mi senti quando si parla di silenzio, colui che ho inserito tra le pietre, sulla ruggine e tra i fiocchi di neve — prima che nasca un fiore ?

 

Frédéric Tison, Le Dieu des portes, éd. Librairie-Galerie Racine, collection Les Hommes sans Épaules, 2016. Cahier II., poème XXIII. Traduction de Claire Boitel.

 

 

 

17:06 Écrit par Frédéric Tison dans Lectures, Traductions, Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |