Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 23 mars 2017

La musique dans un donjon

 

 

 

C'est au château d'Arques, et plus précisément au haut de son donjon, que j'aimerais écouter Les Cloches, le poème symphonique de Rachmaninov, l'une des plus belles musiques que j'ai jamais entendue (*), et particulièrement son sublime dernier mouvement, Lento lugubre, qui dit beaucoup de notre temps.

 

 

(*) En particulier dans son interprétation par Valeri Polyansky, avec l'Orchestre symphonique de Russie et le chanteur (basse) Vyacheslav Pochapsky, dont la voix est d'une magnifique profondeur (Brillant Classics, 2001).

 

 

 

 

 

 

Le cœur empêché

 

 

 

 

Nul doute : ces lieux qui nous serrent le cœur à l'évocation de leur seul souvenir et de leur seule image sont ceux où nous devrions vivre, où nous aurions dû le faire, mais dont l'infortune nous aura privé à jamais. Là cependant est et sera notre être, là notre émotion, là notre forme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20:23 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Arques (ou La beauté)

 

 

 

 

Arques4.JPG

 

 

Arques2.jpg

 

Le château d'Arques (fin du XIIe s.),
dans le pays cathare,
photographies : août 2016.

 

 

 

 

mercredi, 22 mars 2017

L'abîme et l'abyme

 

 

 

J'ai de quelques-uns de mes livres publiés un exemplaire abîmé, taché, aux pages cornées, froissées, voire déchirées ; ce sont ceux qui m'accompagnèrent lors de lectures publiques, et dont je me sers également comme d'un instrument de travail pour mes écrits en cours. Il m'arrive de me dire, lorsque je regarde ces livres martyrisés, que je suis plutôt moi-même le brouillon de leurs mots fixés sur la page.

 

 

 

16:38 Écrit par Frédéric Tison dans Autour du livre, Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Autres vues

 

 

 

 

SAM_9782.JPG

 

 

SAM_9769.JPG

 

Vues, du château de Quéribus,
à Cucugnan, dans le pays cathare,
photographies : août 2016.

 

 

 

 

La vue immense

 

 

 

 

SAM_9786.JPG

 

Vue, du château de Quéribus,
à Cucugnan, dans le pays cathare,
photographie : août 2016.

 

 

 

 

mardi, 21 mars 2017

Quéribus

 

 

 

Quéribus.JPG

 

Le château de Quéribus (castèl de Querbús) (Xe-XIIe s.),
à Cucugnan, dans le pays cathare,
photographie : août 2016.

 

 

 

 

 

lundi, 20 mars 2017

En pays cathare

 

 

 

 

SAM_9733.JPG

 

Vue, du château de Peyrepertuse (Xe-XIIIe s.)
à Duilhac-sous-Peyrepertuse, dans le pays cathare,
photographie : août 2016.

 

 

 

 

 

 

dimanche, 19 mars 2017

Lecture en ligne

 

 

 

Il y a un an et demi paraissaient quelques poèmes miens dans la revue en ligne Ce qui reste ; c'était là la deuxième fois, après que Recours au poème m'eut accueilli, que je confiais à une revue en ligne quelques écrits. Je reconnais avoir été réticent à la publication sur l'Internet de poèmes. Il me semble aujourd'hui (et Cécile A. Holdban, qui co-dirige la revue Ce qui reste, a grandement contribué à cela, par sa curiosité inlassable et sa bienveillance) qu'une revue en ligne sait proposer un autre regard, et ouvrir d'autres portes, sans concurrencer le livre de papier, en s'ajoutant plutôt à ce dernier :

 

Quatre poèmes et trois photographies.

 

 

 

 

11:13 Écrit par Frédéric Tison dans Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Peyrepertuse

 

 

 

 

frédéric tison,photographie,château de peyrepertuse

 

 

frédéric tison,photographie,château de peyrepertuse

 

Le château de Peyrepertuse (castèl de Pèirapertusa) (Xe-XIIIe s.)
(sur le deuxième cliché, le château haut, dit château Saint-Georges),
à Duilhac-sous-Peyrepertuse, dans le pays cathare,
photographies : août 2016.