Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 09 avril 2019

L'Ami musicien

 

 

 

J'ai écouté beaucoup de musique, désormais que j'ai quarante-six ans. Je fus souvent enchanté. J'ai tant aimé... Je me rends compte cependant que si je devais me séparer de tous mes disques à l'exception d'un seul, je conserverais éternellement les Concertos pour piano de Mozart (surtout les 22, 25 et 27èmes), qui sont, selon moi, mais je le sais, la plus belle musique qui fût jamais composée. Même les Passions de Bach, même Beethoven, même Schubert, même Sibelius, même Ravel et même Pelléas et Mélisande, même, même... Rien n'est comparable à cette musique qui sait tout. Mais... Que sait-elle ? Je ne saurais véritablement le dire, ou seulement vaguement : l'amour, le temps, la vie, le désir, la perte, la joie, la tristesse, la déréliction, le calme des nuages, les palais, les visages, les jardins, le jour, la nuit, le vent, cela, certainement. J'ai quelques amis, dans ma vie, j'ai quelques êtres que j'aime. Je n'aurai, évidemment, pas connu Mozart, mais il est mon ami, il ne l'aura pas su, il m'a aidé sans le savoir, et je l'aime.

 

 

 

 

21:02 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Un habitant du port

 

 

 

 

SAM_2169.JPG

 

Le port de Granville, dans la Manche, en Normandie,
photographie : juillet 2018.

 

 

 

 

lundi, 08 avril 2019

La foule blanche

 

 

 

 

SAM_1888.JPG

 

Le port de Granville, dans la Manche, en Normandie,
photographie : juillet 2018.

 

 

 

 

dimanche, 07 avril 2019

La nuit (Une autre ville, 2019)

 

 

 

56726450_2449948935015441_1488758908880158720_n.jpg

 

Paris, par ma fenêtre, photographie : 7 avril 2019.

 

 

 

 

23:53 Écrit par Frédéric Tison dans Photographies solitaires | Tags : frédéric tison, photographie, paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Dans le Salon des Glaces

 

 

 

 

SAM_1816.JPG

 

Le Salon des Glaces, au Grand Trianon (1687),
par Jules Hardouin-Mansart,
au domaine de Trianon, à Versailles,
photographie : juillet 2018.

 

 

 

samedi, 06 avril 2019

Déréliction

 

 

 

L'incertitude totale quant à quelque dieu ou quelque amour oblige à une longue, longue marche, la nuit, dans les rues de la ville.

 

(Note du 5 avril 2019.)

 

 

 

22:43 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Degrés

 

 

 

 

GT1.jpg

 

Escalier, au Grand Trianon (1687),
par Jules Hardouin-Mansart,
au domaine de Trianon, à Versailles,
photographie : juillet 2018.

 

 

 

 

vendredi, 05 avril 2019

Dans le péristyle

 

 

 

 

SAM_1808.JPG

 

Le Grand Trianon (1687),
par Jules Hardouin-Mansart,
au domaine de Trianon, à Versailles,
photographie : juillet 2018.

 

 

 

jeudi, 04 avril 2019

Le Trianon de marbre

 

 

 

 

SAM_1797.JPG

 

Le Grand Trianon (1687),
par Jules Hardouin-Mansart,
au domaine de Trianon, à Versailles,
photographies : juillet 2018.

 

SAM_1803.JPG

 

 

 

 

mercredi, 03 avril 2019

Le Salon frais dans les jardins

 

 

 

 

SAM_1738.JPG

 

Le Pavillon frais (1753), ou Salon frais,
par Ange-Jacques Gabriel,
détruit en 1820 (!) et reconstruit en 1983,
au domaine de Trianon, à Versailles,
photographie : juillet 2018.