Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 19 août 2022

De l'instant

 

 

Il y a autre chose que l'instant, mais nous n'avons véritablement accès qu'à l'instant.

 

 

 

08:46 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 16 août 2022

Des insomnies

 

 

Très mal dormir, se réveiller à toute heure, c'est aussi danser dans le temps.

 

.

 

06:48 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 15 août 2022

De l'amour

 

 

Les gens calmes, heureux et sereins sont des personnes qui sont incapables d'aimer.

 

 

 

20:48 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Du vouvoiement (3)

 

 

La poésie a quelque chose à voir avec le vouvoiement.

 

 

 

Du vouvoiement (2)

 

 

Le monde me vouvoie, et je vouvoie le monde.

 

(Et sa beauté.)

 

 

 

18:01 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Du vouvoiement

 

 

 

Tutoyer quelqu'un m'a toujours semblé quelque peu décalé. Je voudrais vouvoyer mon amour.

 

 

 

 

17:22 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Des autoportraits & de l'acceptation

 

 

La pratique de l'autoportrait ne relève pas seulement du narcissisme tel que le définit la psychanalyse. Elle est une question posée à soi-même. Il s'agit d'accepter (de tenter d'accepter) la perte, à travers le temps. De même, il s'agit d'accepter de se perdre quelquefois, si la perte est inéluctable.

 

 

 

 

06:50 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 13 août 2022

L'île & le livre

 

 

 

Quelle île emporteriez-vous dans un livre désert ?

 

 

 

22:35 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

mardi, 02 août 2022

De l'absence

 

 

Le poète dit : « Je n'ai rien à faire dans ce monde sans amour, mais j'y suis, et, dès lors, j'écris ».

 

 

 

10:53 Écrit par Frédéric Tison dans Marginalia, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 30 juillet 2022

Du rare

 

 

Peut-être le rare nous égare-t-il.

 

 

 

07:54 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

vendredi, 29 juillet 2022

Du monde

 

 

Le monde est un noir désordre inextricable auquel l'amour accorde parfois quelque clarté.

 

 

 

13:35 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 26 juillet 2022

De l'approfondissement (et d'un mystère)

 

 

Nos yeux voient sans doute davantage que ce que nous voyons à travers eux. L'œuvre du poème est de le déceler, ou, à défaut, de le deviner.

 

 

 

vendredi, 22 juillet 2022

D'une quête

 

 

En hiver, en été, parmi les bourrasques glacées ou les plumes de chaleur, je recherche un arbre.

 

 

 

 

 

10:24 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 17 juillet 2022

Des fleurs

 

 

Il s'agit d'être seul avec plusieurs fleurs.

 

 

 

00:51 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

vendredi, 15 juillet 2022

Les vagues

 

 

Les hommes ne sont pas étranges mais vagues.

 

 

 

 

21:29 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |