Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 07 octobre 2018

Départs

 

 

 

Les mots sont si libres que l'homme, généralement, ne voit pas leurs ailes.

 

 

 

 

 

06:41 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

samedi, 29 septembre 2018

D'un silence

 

 

 

On parle rarement sans sottise ou méprise de son époque — on en est bien souvent l'un des perroquets, ou l'une des ombres ensevelies. C'est qu'il est malaisé d'en écouter le silence, cet actuel silence (comme toujours caché) qui rejoint le silence profond et immémorial du monde.

 

 

 

06:29 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 26 septembre 2018

Phares

 

 

 

Le guide et le gardien — ces deux figures à déceler, toujours, dans l’œuvre de poésie.

 

 

 

 

samedi, 01 septembre 2018

Voyager

 

 

 

Voyager me semble ouvrir des parenthèses qu'il est impossible de fermer.

 

 

 

 

 

19:04 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

jeudi, 05 juillet 2018

Liens

 

 

 

Je me serai trompé à peu près sur tout, mais au moins je m'en serai rendu compte.

 

 

 

17:59 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 20 juin 2018

Minuscule

 

 

 

Si Dieu est Amour, il est le plus timide des amants.

 

 

 

20:21 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 12 juin 2018

N'habiter pas

 

 

 

Toutes ces maisons, tous ces palais, tous ces jardins où nous n'habiterons pas ! Ce seront eux qui nous auront habités.

 

 

 

 

05:10 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 02 mai 2018

L'âge

 

 

 

L'homme de vingt ou de trente ans sait qu'il est jeune, mais il ne peut pas savoir combien il l'est.

 

 

 

 

17:41 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 12 avril 2018

(Le savoir)

 

 

 

Savoir et apprendre à savoir ce que nous regardons sont un effort et une tâche inépuisables.

 

 

 

 

17:43 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 29 mars 2018

Nécessité

 

 

 

Le poème se doit d'être du pain.