Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 04 juillet 2019

Si seulement

 

 

 

 

Sergueï Rachmaninoff, Concerto pour piano n°2 (1900-1901),
Arthur Rubinstein, piano ;
Orchestre symphonique de Chicago dirigé par Fritz Reiner, 1956.

 

 

 

01:06 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

samedi, 08 juin 2019

Une autre version

 

 

 

 

 

 

Philip Glass (1937-), Étude pour piano n° 6. Andrew Chubb, piano (2010).

 

 

 

 

13:18 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

vendredi, 07 juin 2019

Il y a quelqu'un

 

 

 

 

 

Philip Glass (1937-), Étude pour piano n° 6.

 

 

 

 

14:04 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

mardi, 19 février 2019

Une belle symphonie méconnue

 

 

 

 

 

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957), Symphonie en fa dièse majeur (1953),
par le Nordwestdeutsche Philharmonie dirigé par Werner Andreas Albert.

 

 

 

 

17:46 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 03 janvier 2019

L'extraordinaire symphonie

 

 

 _____________

 

 

 

Anton Bruckner, Symphonie n° 9 en ré mineur (1887-1896 - symphonie inachevée),
« dem lieben Gott » (« à Dieu ») ;

 Claudio Abbado dirige l'Orchestre philharmonique de Vienne.

 

________

 

 

16:22 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 31 décembre 2018

Kullervo

 

 

_________

 

 

 

Jean Sibelius, Kullervo, symphonie lyrique en cinq tableaux (1892),
Paavo Jarvi dirige le Royal Stockholm Philharmonic Orchestra,
Estonian National Male Choir, Peter Mattei, Randi Stene.

 

________

 

 

 

04:34 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 24 octobre 2018

La Gnossienne IV

 

 

 

 

 

Érik Satie, Gnossienne IV, lent (Six Gnossiennes, 1889-1891),
Aldo Ciccolini, piano, 1984.

 

 

 

 

 

05:20 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 15 octobre 2018

Avec un Air pour les Heures et les Zéphyrs

 

 

 ___________

 

 _________

André Cardinal Destouches (1672-1749), Les Éléments
(Ouverture, Menuet I & II, Marche et Menuet I, Air pour les Heures et les Zéphyrs,
Passepied, Air I pour les Néréides, Air II, Chaconne),
opéra-ballet (1721),
par The Academy of Ancient Music, direction : Christopher Hogwood.

 

 

 

 

19:16 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

vendredi, 18 mai 2018

L'hommage

 

 

 

 

 

Tombeau de Claude Debussy (1920), composé de :

Béla Bartók - 7e des Huit improvisations sur des chants paysans hongrois, pour piano
Paul Dukas - La plainte, au loin, du faune..., pour piano (2:31 min.)
Manuel de Falla - Homenaje, pour piano (7:12 min.)
Florent Schmitt - Et Pan, au fond des blés lunaires, s'accouda, pour piano (10:17 min.)
Érik Satie - En Souvenir, pour chant et piano, sur un poème de Lamartine (18:05 min.)
Gian Francesco Malipiero - Hommage, pour piano (19:05 min.)
Igor Stravinsky - Fragment des Symphonies pour instruments à vent, réduction pour piano (22:00 min.)
Eugène Goossens - Pièce pour piano (23:24 min.)
Maurice Ravel - Duo pour violon et violoncelle (26:39 min.)
Albert Roussel - L'accueil des Muses, pour piano (31:22 min.)

 

par Tomer Lev, piano (1992).

 

 

 

 

09:00 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

dimanche, 25 mars 2018

Pour le centenaire de la mort d'un génie

 

 

 __________

 

 

Claude Debussy (22 août 1862-25 mars 1918), Nocturnes :
Nuages, Fêtes, Sirènes (1897-1899)
direction de Pierre Boulez, The Cleveland Orchestra, 1993.

 

 ____________

 

 

09:09 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |