Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 juin 2022

... (*)

 

 

Ǝ

 

 

12:43 Écrit par Frédéric Tison | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

...

 

E

 

 

11:59 Écrit par Frédéric Tison | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Printemps à Kalela

 

 

 

D.jpg

 

Akseli Gallen-Kallela (1865-1931), Printemps à Kalela (vers 1900),
à l'exposition "Gallen-Kallela : Mythes et nature",
au musée Jacquemart-André, à Paris VIII,
photographie : juin 2022.

 

 

 

 

lundi, 20 juin 2022

Le désir de nuages

 

 

 

C.jpg

 

Akseli Gallen-Kallela (1865-1931), Nuages sur le lac (1904),
à l'exposition "Gallen-Kallela : Mythes et nature",
au musée Jacquemart-André, à Paris VIII,
photographie : juin 2022.

 

 

 

dimanche, 19 juin 2022

Lac Keitele

 

 

 

IMG_20220617_133835_BURST015.jpg

 

Akseli Gallen-Kallela (1865-1931), Lac Keitele (1905),
à l'exposition "Gallen-Kallela : Mythes et nature",
au musée Jacquemart-André, à Paris VIII,
photographie : juin 2022.

 

 

 

S/Z

 

 

Tandis que je m'apprêtais à glisser mon bulletin de vote dans l'urne à l'occasion des élections législatives, la dame à qui j'avais confié ma carte d'électeur et ma carte d'identité dit : « Monsieur Tisson Frédéric André Jean ». Moi : « Pas Tisson, Tison ». La dame : « Oh ben c'est presque pareil ». Moi : « ... Euh, pardonnez-moi Madame, mais non, pas du tout, en français la lettre "s" entre deux voyelles se prononce "z" ». Ouh là là ! Que n'avais-je pas dit ! Je fus regardé comme un pédant. Cela m'arrive très souvent, dans les salles d'attente notamment : Monsieur Tisson, Monsieur Tisson, Monsieur Tisson ! Ces gens-là, qui sont pourtant francophones, ne savent-ils pas prononcer le français et de plus, ignorent-ils que mon patronyme est un nom commun ? 

 

 

 

 

18:07 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Nuit de printemps

 

 

IMG_20220617_133414.jpg

 

Akseli Gallen-Kallela (1865-1931), Nuit de printemps (1914),
à l'exposition "Gallen-Kallela : Mythes et nature",
au musée Jacquemart-André, à Paris VIII,
photographie : juin 2022.

 

 

 

samedi, 18 juin 2022

En Finlande

 

 

 

akseli gallen-kallela (1865-1931),frédéric tison,photographie,nuages formant des tours

 

Akseli Gallen-Kallela (1865-1931), Nuages formant des tours (1904), détail,
à l'exposition "Gallen-Kallela : Mythes et nature",
au musée Jacquemart-André, à Paris VIII,
photographie : juin 2022.

 

 

 

 

Nouvelles du fracas (3)

 

 

Quand il fait chaud, les gens ont chaud, selon l'éminent professeur émérite *** de l'Université de ***. Il ajoute que les humains sont des êtres vivants qui doivent boire de l'eau. "Hydratez-vous", conseille le gouvernement. Plus de renseignements sur Info.gouv.fr.

 

Les enfants dérangent tous les gens, mais ils sont charmants et bien mieux élevés que dans un passé fantasmé, selon la sociologue ***.

 

La pluie mouille, selon Météo Terre.

 

Le ciel est bleu.

 

Selon un sondage de l'IYFLOP-Funerial-Opinion auprès d'un "panel" de 214 personnes, les nuages existent.

 

 

 

16:51 Écrit par Frédéric Tison dans Album des phrases, Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

vendredi, 17 juin 2022

Nuages d'or

 

 

288995976_5631997786810524_3729211079096920193_n.jpg

 

 

288677191_5631997656810537_205743793493057380_n.jpg

 

Par ma fenêtre, le soir, à Paris, photographies : juin 2022.

 

 

 

 

Sélection finale du Prix Mallarmé 2022 : les livres en lice

 

Communiqué de l'Académie Mallarmé 

 

Le Prix Mallarmé, l’une des plus anciennes distinctions poétiques, récompense un poète d’expression française pour un recueil de poèmes ou pour ses œuvres complètes. Présidé par Sylvestre Clancier, le jury est constitué de l’ensemble des membres de l’Académie (trente membres). Le Prix est doté par la ville de Brive, qui offre également au lauréat une résidence poétique d’un mois.

La sélection du Prix Mallarmé 2022 :

• Jacques Ancet, Perdre la trace, La rumeur libre, 2021

• Françoise Ascal, Grünewald, le temps déchiré, L’herbe qui tremble, 2021

• Alain Breton, Je serai l’assassin des asphodèles, Les Hommes sans épaules, 2022

• Brigitte Gyr, Partition tombée en poussière, La rumeur libre, 2021

• Emmanuelle Favier, Le soleil vient d’en face, Rhubarbe, 2021

• Christophe Mahy, À jour passant, Gallimard, 2021

• Frédéric Tison, Nuages rois, Librairie-Galerie Racine, 2021

 

prix-mallarme-poesie-62ab1015bb5e2715248239.png

https://actualitte.com/article/106508/prix-litteraires/prix-mallarme-et-prix-mallarme-etranger-2022-les-selections

 

 

09:26 Écrit par Frédéric Tison dans Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

jeudi, 16 juin 2022

Sortant de l'ombre

 

 

 

288641162_5629417033735266_7361509392425468821_n.jpg

 

Autoportrait sortant de l'ombre, Paris XII, photographie : juin 2022.

 

 

 

Le chat dans l'escalier

 

 

 

288282033_5629289140414722_1696131521797855263_n b.jpg

 

Le chat dans l'escalier, Paris XII, photographie : juin 2022.

 

 

 

12:07 Écrit par Frédéric Tison dans Photographies solitaires | Tags : frédéric tison, photographie, chat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La voix de Kathleen Battle

 

 

 

 

Al Jarreau, My favorite things, arrangement (1993). Avec Kathleen Battle.

 

 

 

03:22 Écrit par Frédéric Tison dans Un concert sur un blogue | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 15 juin 2022

Souvenir de Tronçais

 

 

 

1658297_772793356064349_929307195_o.jpg

 

Portrait de l'auteur en photographe dans une fontaine,
Fontaine de Viljot, dans la forêt de Tronçais, dans l'Allier,
photographie : hiver 2013-2014.