Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 septembre 2017

Lectrice

 

 

 

 

Fantin-Latour3.jpg

 

Henri Fantin-Latour (1836-1904), La Lecture (1877), détail,
à l'exposition "Fantin-Latour, à fleur de peau", au musée du Luxembourg, à Paris VI,
photographie : janvier 2017.

 

 

 

 

lundi, 18 septembre 2017

Regards

 

 

 

Nous sommes nés devancés ; avant nous la beauté fut aimée. C'est en cela que nombre de morts sont en nous qui vivent encore de nos regards émerveillés.

 

 

 

 

16:36 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le poète

 

 

 

Fantin-Latour4.jpg

 

Henri Fantin-Latour (1836-1904), Charles Baudelaire,
dans
Hommage à Delacroix (1864), détail,
à l'exposition "Fantin-Latour, à fleur de peau", au musée du Luxembourg, à Paris VI,
photographie : janvier 2017.

 

 

 

dimanche, 17 septembre 2017

Le jeune peintre

 

 

 

Fantin-Latour1.jpg

 

Henri Fantin-Latour (1836-1904), Autoportrait assis devant son chevalet (1858), 
à l'exposition "Fantin-Latour, à fleur de peau", au musée du Luxembourg, à Paris VI,
photographie : janvier 2017.

 

 

 

 

samedi, 16 septembre 2017

Souplesse des ombres

 

 

 

 

SAM_2601.JPG

 

Paysage du Bourbonnais, photographie : décembre 2016.

 

 

 

 

 

vendredi, 15 septembre 2017

Les brouillons du livre

 

 

 

 

SAM_2625.JPG

 

Quelque part dans le Bourbonnais,
photographie : décembre 2016.

 

 

 

 

jeudi, 14 septembre 2017

L'Éros du château

 

 

 

 

CdV10.jpg

 

Le château de Vaux,
à Vaux-le-Vicomte, photographie : décembre 2016.

 

 

 

 

Vers la Noël

 

 

 

 

SAM_2471.JPG

 

Le château de Vaux, paré de ses décorations de Noël,
à Vaux-le-Vicomte, photographie : décembre 2016.

 

 

 

 

 

mercredi, 13 septembre 2017

Vespéral

 

 

 

 

CdV7.JPG

 

Dans le parc du château de Vaux,
à Vaux-le-Vicomte, photographie : décembre 2016.

 

 

 

 

 

 

mardi, 12 septembre 2017

Sablier

 

 

 

Le monde entier se crut parfois pierre ; il se sait sable désormais, sable parmi les sables.

 

(Est-ce vrai ?)

 

 

 

 

18:38 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |