Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 31 janvier 2019

Le phénix alchimique

 

 

 

 

SAM_0710.JPG

 

Le Phénix, au « plafond alchimique », dans la Salle des Gardes, 
au château du Plessis-Bourré (1468-1473),
à
Écuillé, dans l'ancien domaine de Plessis-le-Vent,
en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.

 

(Où le photographe, la tête renversée, faillit perdre l'équilibre...)

 

 

 

 

La licorne alchimique

 

 

 

 

CPB1.jpg

 

La Licorne, au « plafond alchimique », dans la Salle des Gardes, 
au château du Plessis-Bourré (1468-1473),
à
Écuillé, dans l'ancien domaine de Plessis-le-Vent,
en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.

 

 

 

 

Le plafond alchimique

 

 

 

 

SAM_0707.JPG

 

Quelques caissons du « plafond alchimique », dans la Salle des Gardes, 
au château du Plessis-Bourré (1468-1473),
à
Écuillé, dans l'ancien domaine de Plessis-le-Vent,
en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographies : avril 2018. La Salle des Gardes :

 

 

frédéric tison,photographie,château du plessis-bourré,plafond alchimique

 

 

 

 

mercredi, 30 janvier 2019

Une salle de rêve

 

 

 

 

SAM_0702.JPG

 

La Salle du Parlement, salle de réception de Jean Bourré (1424-1506),
trésorier de France et propriétaire du château,
Louis XI et Charles VIII reçurent les ambassadeurs de Hongrie, 
au château du Plessis-Bourré (1468-1473),
à
Écuillé, dans l'ancien domaine de Plessis-le-Vent,
en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.

 

 

 

La cour intérieure

 

 

 

 

SAM_0735.JPG

 

La cour intérieure du château du Plessis-Bourré (1468-1473),
à
Écuillé, dans l'ancien domaine de Plessis-le-Vent,
en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.

 

 

 

 

mardi, 29 janvier 2019

Le pont dormant

 

 

 

 

SAM_0672.JPG

 

Le château du Plessis-Bourré (1468-1473),
à
Écuillé, dans l'ancien domaine de Plessis-le-Vent,
en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.

 

 

 

 

lundi, 28 janvier 2019

Du merveilleux

 

 

 

 

SAM_0665.JPG

 

Le château du Plessis-Bourré (1468-1473),
[où fut tourné, en 1970,
Peau d'âne, de Jacques Demy,
avec Catherine Deneuve et Jean Marais],
à
Écuillé, dans l'ancien domaine de Plessis-le-Vent,
en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.

 

Voir l'image en plus grand format
dans ma galerie de photographies sur le site Flickr
.

 

 

 

 

 

Onze mois après

 

 

Il y a bientôt un an paraissait Aphélie, suivi de Noctifer, que je publiai aux éditions Librairie-Galerie Racine. L'ouvrage, qui peut être commandé dans n'importe quelle librairie, est toujours disponible ici ou , et même encore ici, et n'oublions pas cela.

 

 

Frédéric Tison - Aphélie suivi de Noctifer - Librairie-Galerie Racine - 2018 - couverture.jpg

 

 

Un extrait

___

 

JE TOUCHE TES ÉPAULES, je laisse glisser mon ombre sur la pierre d’angle de tes portiques. Je suis l’ombre qui toujours t’a suivi. Comme toi j’ai demandé — à l’eau, à l’arbre, aux villes et aux hommes — qui je suis.

J’ai travaillé — ainsi que l’air, la vague, le feu, ainsi que le bois, la semence et l’ordure — à la vie. J’accompagne ce qui passe, ce qui demeure et appelle ; je suis ce qui se narre, s’oublie et s’invente après toutes les pluies.

Je suis la fumée sur une veine de marbre — la brèche sur l’écorce. Je suis quelque clef pour un millier de serrures. Je me tiens près des havres ; je suis celui qui veille les phares.

Je suis le nom auquel tu n’as jamais pensé.

 

(Aphélie, suivi de Noctifer, Septième Heure, Vêpres, X.
Librairie-Galerie Racine, collection Les Hommes sans Épaules, 2018, p. 80.)

 

 

 

 

17:04 Écrit par Frédéric Tison dans Livres parus, Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Lamartine

 

 

 

SAM_0645.JPG

 

Pierre-Jean David, dit David d'Angers (1788-1856),
Alphonse de Lamartine (1829), plâtre, détail,
dans la Galerie David d'Angers, dans l'abbaye Toussaint d'Angers,
à Angers, en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.

 

 

 

Hugo

 

 

 

SAM_0647.JPG

 

Pierre-Jean David, dit David d'Angers (1788-1856),
Victor Hugo (1837), terre cuite,
dans la Galerie David d'Angers, dans l'abbaye Toussaint d'Angers,
à Angers, en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.