Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 décembre 2015

Le petit jardin près du Neckar

 

 

 

 

Tübingen 2.jpg

 

La Tour Hölderlin et son jardin, où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,
à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.

 

 

 

 

Dans la tour

 

 

(...)

 


L’Hölderlinturm (la « Tour Hölderlin »), comme on la nomme aujourd’hui, est une façade, et seulement cela. Semblablement à la Nietzsche-Haus, à Sils-Maria, dans le canton des Grisons, il ne reste là du poète et de son entourage que des papiers fragmentaires, des dessins, des aquarelles, des livres – nul objet familier, nul meuble, sinon les quelques vitrines d’exposition. Au premier étage, dans la reconstitution de la petite pièce qu’habita le poète, les murs sont d’un blanc aveuglant, trop neuf ; le parquet est simple, et d’un bois clair. Comme on eût aimé la chaise, la table, l’encrier, le lit du poète, et le sofa qu’on lui livra, un jour, et dont il s’enorgueillit tant, et si naïvement, auprès de ses rares visiteurs, comme du don d’un roi au prince négligé qu’il était !


Il reste au visiteur les trois fenêtres, et la vue, les vues, sur la ville, la rivière, le ciel et les feuillages. L’air est muet ; c’est à nous de le deviner, de l’écouter… Les arbres, dehors, ont forcément changé ; y en avait-il même, dans les années 1820, 1830 ? Le Neckar coule encore, mais nos regards se souviennent du fragment d’Héraclite – et voici que la rivière ne voit pas se poser deux fois le même regard sur ses eaux.

 

(...)

 

(Extrait d'une petite étude.)

 

 

 

 

vendredi, 18 décembre 2015

Une fenêtre de la tour

 

 

 

 

Tübingen fenêtre.jpg

 

La Tour Hölderlin, où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,
à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.

 

 

 

Les fortifications

 

 

 

frédéric tison, photographie, tour hölderlin, friedrich hölderlin, tübingen,gravure

 

Hans Pfister (fin du XVIe - milieu du XVIIe s. ?), La louable ville de Tübingen, estampe (1620),
représentant les fortifications de la ville de Tübingen aux bords du Neckar,
et, en haut à droite de l'image, l'ancienne tour de guet sur les fondations de laquelle
fut construite la Tour Hölderlin (XVIIIe s.),
dans la Tour Hölderlin, où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,

à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.

 

 

 

 

jeudi, 17 décembre 2015

Hölderlin 1826

 

 

 

Tübingen Portrait 2.jpg

 

Johann Georg Schreiner (1783-1844), Hölderlin en 1826, dessin,
dans la Tour Hölderlin, où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,

à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.

 

 



Une fenêtre, la vue

 

 

 

Tübingen fenêtre vue.jpg

 

La vue de l'une des fenêtres du premier étage,
dans la Tour Hölderlin, où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,

à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.

 

 

 

mercredi, 16 décembre 2015

Diotima

 

 

 

 

Tübingen buste de S G.jpg

 

Landolin Ohmacht (1760-1834), Buste de Susette Gontard (1769-1802),
inspiratrice de Diotima, dans
Hypérion,
dans la Tour Hölderlin, où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,

à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.

 

 

 

 

mardi, 15 décembre 2015

Fragment

 

 

 

 

Tübingen édition d'Hypérion.jpg

 

Détail d'une édition allemande du Fragment d'«Hypérion» (1797),
dans la Tour Hölderlin, où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,

à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.

 

 

 

lundi, 14 décembre 2015

Visage de pierre

 

 

 

 

Tübingen Portait.jpg

 

Tête sculptée de Frédéric Hölderlin (par ?), dans une niche de la Tour Hölderlin,
où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,

à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.

 

 

 Un visiteur de ce blogue saurait-il qui est l'auteur de cette œuvre ?

 

 

 

 

dimanche, 13 décembre 2015

Aquarelle

 

 

 

Tübingen Aquarelle 1.jpg

 

Johann Friedrich Partzschefeld (1756-1820), Tübingen sur les bords du Neckar,
aquarelle (vers 1790), dans la Tour Hölderlin, où Frédéric Hölderlin vécut de 1807 à 1843,

à Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg,
photographie : juillet 2015.