Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 mai 2021

En voiture

 

 

 

186543038_4377887655554883_5450715765490301556_n.jpg

 

En voiture, Paris, photographie : mai 2021.

 

 

 

16:55 Écrit par Frédéric Tison dans Photographies solitaires | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Et la Lyre, et la Harpe

 

 

 

185757277_4377243675619281_5844800750757870213_n.jpg

 

Frédéric Tison, Et la Lyre, et la Harpe,
encre sur papier, 30 x 40 cm, mai 2021.

 

 

 

 

11:45 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules peintes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Linderhof (« C'est là que je voudrais vivre »)

 

 

 

château de Linderhof (66).JPG

 

Le château de Linderhof (1874-1878), en Bavière, en Allemagne,
photographie : juillet 2011.

 

 

 

 

jeudi, 13 mai 2021

Typographie du navire

 
 
 
 

185357843_4374550055888643_9223115675947879311_n.jpg

 
 
Frédéric Tison, Typographie du navire,
encre sur papier, 30 x 40 cm, mai 2021.

 

 

 

14:56 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules peintes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

.

 

 

Nos prières sont lointaines, nos paroles sont inattendues, nos photographies sont floues ; personne ne peut plus parler à personne. J'écris. Tu es là. Il est là. La beauté demeure. Dieu reste absent.

 

 

 

09:52 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Neuschwanstein

 

 

 

 

châteaux de Bavière I (29).JPG

 

Le château de Neuschwanstein (1869-1886), en Bavière, en Allemagne,
photographie : juillet 2011.

 

 

 

 

 

mercredi, 12 mai 2021

Les oiseaux et le klaxon

 

 

 

 

 

Par ma fenêtre, à Paris, le mardi 11 mai 2021.

 

 

 

05:48 Écrit par Frédéric Tison dans Traces | Tags : frédéric tison, film, paris, oiseaux | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

mardi, 11 mai 2021

Où je lis Le Dieu des portes — Cahier I, poème XVIII

 

 

 

 

Frédéric Tison, Le Dieu des portes, Cahier I, poème XVIII.

 

 

 

13:35 Écrit par Frédéric Tison dans Lectures, Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Souvenir du Tréport, ville précieuse

(Voir Le Dieu des portes, Cahier I., poème XVIII, page 26.)

 

 

IMG_1871.JPG

 

Vue, du balcon de ma chambre (n°2) à l'Hôtel de Calais, sur l'avant-port de la ville du Tréport,
en Normandie, photographie : octobre 2012.

 

 

 

 

De l'aube à midi sur la mer

 

 

 

 

 

Claude Debussy, La Mer, Premier Mouvement, "De l'aube à midi sur la mer",
direction : Pierre Boulez.

 

(C'est à propos de ce merveilleux Premier Mouvement qu'Érik Satie fit part de ses impressions au compositeur lui-même en lui écrivant : « J'aime beaucoup le passage vers onze heures un quart », ce que j'ai toujours trouvé très drôle.)

 

 

 

lundi, 10 mai 2021

Peterhof

 

 

IMG_4016.JPG

 

Au palais de Peterhof, vers le golfe de Finlande,
près de Saint-Pétersbourg, photographie : août 2012.

 

 

 

 

16:59 Écrit par Frédéric Tison dans Voyage en Russie | Tags : frédéric tison, photographie, peterhof | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Diable

 

 

Mon corps (mon ennemi, mon ennemi intime, avec lequel je suis forcé de vivre, et mon ami tendre parfois), ce corps à qui j'ai fait administrer une première dose de vaccin, fait encore des siennes : il me donne une fièvre étrange ! C'est comme s'il se moquait encore une fois de moi. Mais j'écris.

 

 

 

16:22 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Prière ailée

 

 

   Oiseaux, oiseaux, en plus de chanter seulement, envoyez mon message d'amour à l'oreille de mon aimé !

 

 

 

13:05 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

De la gnose

 

 

La gnose est une pensée qui se meut entre les lignes.

 

 

 

10:49 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 09 mai 2021

Lectures

 

 

Lire pour soi, lire et enregistrer oralement ses propres écrits, les lire en public : ce sont là des expériences différentes. La première est l'essentiel, puisque le livre naît ainsi. La deuxième est un partage possible, dans la solitude et les oiseaux, et le vent. La troisième, qui se fait, selon les circonstances, dans le bruit, le silence, la fureur, l'indifférence, la curiosité, la vitesse ou les cris d'enfants, est nécessaire. Toutes ces expériences sont des écoles d'humilité, et des invitations à poursuivre quelque tâche.

 

Lire, imperturbable...