Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 janvier 2019

« Ego sum ostium »

 

 

 

SAM_0336 b.jpg

 

Détail de la chaire de l'abbé Choyer (installée en 1870),
« Ego sum ostium » (« Je suis la porte »)
en la cathédrale Saint-Maurice (XIe-XIIIe s.), à Angers,
en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographies : avril 2018.

 

 

SAM_0313.JPG

 

 

 

 

Commentaires

Belles prises de vue.

Écrit par : Un fervent admirateur | mardi, 08 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Merci !

Écrit par : Frédéric Tison | mercredi, 09 janvier 2019

La symbolique chrétienne a sacralisé par la beauté la vie intérieure. Les scribes chrétiens, à l'image des mystiques rhénans comme Silésius, étaient de grands poètes. Le Christ est multiple, tantôt porte, tantôt colonne, tantôt chair... comme l' Évangile et nous-mêmes.

Écrit par : Demoulin Stephane | mercredi, 09 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Oui ; j'ai une grande admiration pour Angelus Silesius et ses maîtres les mystiques rhénans, dont la lecture est inépuisable...

Écrit par : Frédéric Tison | mercredi, 09 janvier 2019

Écrire un commentaire