Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 janvier 2019

Les Larmes de saint Jean

 

 

 

CA1.jpg

 

Les Larmes de saint Jean, détail de la Tapisserie (ou Tenture) de l'Apocalypse,
 commandée par Louis Ier d'Anjou, frère de Charles V, vers 1375,
 dessins et cartons préparatoires de Hennequin de Bruges (nommé aussi Jean de Bruges),
peintre du roi de France (actif entre 1368 et 1381), et d'un artiste anonyme,
tapisserie réalisée dans les ateliers parisiens de Nicolas Bataille et de Robert Poinçon,
collection du château d'Angers, en Maine-et-Loire, en Anjou,

photographie : avril 2018.

 

 La page du site du Centre des Monuments nationaux présentant la tapisserie.

 

 

 

Commentaires

Et dire que, selon le site du Centre des monuments nationaux, en 1782, les chanoines cherchent à vendre cette tapisserie, sans succès ! Elle est découpée et certains morceaux servent de bâches !!!! Plusieurs scènes disparaissent alors à cette occasion...

Écrit par : Madame Uke | mercredi, 09 janvier 2019

Répondre à ce commentaire

Eh oui, il en fut de même pour nombre de tentures, hélas, et la Dame à la Licorne (et au Lion) a bien failli disparaître de la même manière que les morceaux perdus de cette Apocalypse tissée. Une des qualités de notre époque est d'être conservatrice en ce domaine !

Écrit par : Frédéric Tison | mercredi, 09 janvier 2019

Écrire un commentaire