Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 30 juin 2022

De la poésie

 

 

La poésie : conjuguer le vent et l'oiseau avec le marbre.

 

 

 

Éloge de la vacance

 

 

 

P1000955 b.jpg

 

Terrasse du château de Grignan (la balustrade date du XVIIe s.),
dans la Drôme,
photographie : juillet 2014.

 

 

 

 

...

 

M

 

11:16 Écrit par Frédéric Tison | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 29 juin 2022

Du monde

 

 

Si le monde est aussi belliqueux et insoucieux des choses belles, c'est parce que si peu de gens regardent les nuages.

 

 

 

18:40 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

De la poésie

 

 

Toujours, la poésie doit être bien habillée.

 

 

 

18:24 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules, Minuscules peintes, Sur le poème | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

De l'infini

 

 

L'amour comme le souvenir relèvent de l'infini. (Et la musique le dit mieux que moi.)

 

 

 

Du Oui

 

 

Le temps, le désespoir et l'absence ont abîmé mon visage. Je l'accepte comme j'accueille le vent.

 

 

 

10:22 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Souvenir du Désert de Retz

 

 

 

SAM_1315.JPG

 

La Colonne détruite (1781), une des fabriques du Désert de Retz,
à Chambourcy, dans les Yvelines,
photographie : août 2016.

 

 

 

 

mardi, 28 juin 2022

Avec

 

 

 

291309195_5665131970163772_934233505194207645_n.jpg

 

Avec F., au cabaret Le Zèbre, à Belleville, à Paris XX, 
à l'occasion du spectacle de Natalia Lafourcade,
photographie par ? [sur mon téléphone portable] : lundi 27 juin 2022.

 

 

 

14:38 Écrit par Frédéric Tison dans Photographies solitaires | Tags : portrait | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

De la vanité

 

 

D'une façon parfaitement vaniteuse, j'ai toujours trouvé inadmissible le fait de ne pas avoir eu le loisir d'habiter, sur cette terre, un château.

 

 

 

14:08 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Des nuages

 

 

J'ai toujours regardé les nuages avec admiration ; ils m'ont toujours semblé beaux, d'une élégance subtile et calme, parfois dangereuse et menaçante, et dès lors à l'image de ce monde étrange et magnifique ; si j'avais été un païen de l'Antiquité, j'en aurais fait des dieux. C'est pour cela que je les ai nommés rois.

 

 

 

13:53 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

De la musique et de la vie

 

 

La vie a très peu d'intérêt si elle n'est pas soulevée par la tendresse. On connaît la phrase de Nietzsche selon laquelle, sans la musique, la vie serait une erreur. Et la musique est une tendresse éternellement inachevée.

 

 

 

D'une chance

 

 

Dieu a voulu que je n'aie pas d'enfant. Il a bien fait : j'aurais donné tant d'amour, de tendresse et de caresses à cet enfant qu'il aurait été malheureux toute sa vie, en les regrettant, en les cherchant en vain dans des bras et des yeux indifférents.

 

 

 

13:34 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Minuscules | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Au cabaret

 

 

 

290690757_5664514293558873_4356894859880147283_n.jpg

 

Au cabaret Le Zèbre, à Belleville, à Paris XX, 
à l'occasion du spectacle de Natalia Lafourcade,
photographies : lundi 27 juin 2022.

 

290605652_5664514456892190_4143045709905663171_n.jpg

___________

 

290750179_5664509463559356_1631813870565500972_n.jpg

(Celle-ci par F. S.)

 

 

 

lundi, 27 juin 2022

Souvenir de Cléron

 

 

château de Cléron (9).JPG

 

 

frédéric tison,photographie,château de cléron

 

Le château de Cléron (XVIe-XVIIIe s.), dans le Doubs, 
photographies : août 2010.

 

château de Cléron (3).JPG