Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 21 février 2018

« Le piano que baise une main frêle...»

 

 

 

 

Caillebotte.jpg

 

Gustave Caillebotte (1848-1894), Jeune Homme au piano (1876),
à l'exposition "
Tokyo-Paris, chefs-d’œuvre du Bridgestone Museum of Art de Tokyo",
collection de Shojiro Ishibashi (1889-1976),
au musée de l'Orangerie, au Jardin des Tuileries, à Paris, photographie : juin 2017.

 

 

 

 

Écrire un commentaire