Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 décembre 2017

Ô oiseaux qui avez froid

 

 

 

Ce soir, j'ai émietté un bout de pain dans un jardin glacial — Oiseaux ! Il n'est pas de plus courageux que vous, pensé-je parfois, qui avez l'aile mais jamais, jamais le lit de sommeil.

 

 

 

 

19:37 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Mais si, ils trouvent des petits coins bien chauds !

Écrit par : Un fervent admirateur | vendredi, 29 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire