Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 novembre 2017

Le ciel encore

 

 

... Où le ciel devient extrême, et où Georges Michel livre son regard ; voici :

 

 

 

GM 7.jpg

 

Georges Michel (1763-1843), La Plaine Saint-Denis (vers 1810-1820)
(Musée d'art et d'histoire de Saint-Denis),

à l'exposition « Georges Michel, le paysage sublime »,
au monastère royal de Brou, à Bourg-en-Bresse, photographie : octobre 2017.

 

 

 

 

 

Commentaires

Sublimes ciels.

Écrit par : Un fervent admirateur | mardi, 28 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ô combien !

Écrit par : Frédéric Tison | mardi, 28 novembre 2017

Écrire un commentaire