Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 septembre 2017

Ronde des visages (dans la ville), 4.

 

 

(3.)

 

Le visage qui aime, qui aime à,

 

Le visage de celui qui a l'air d'avoir lu tous les livres d'Antonin Artaud (et c'est vrai tantôt, mais tantôt cela n'est pas vrai du tout),

 

Le visage sans mot dire,

 

Le visage qui donne des leçons de grammaire,

 

Le visage qui se rappelle la musique,

 

Le visage de qui lit un poème,

 

Le visage rare comme un ciel,

 

Le visage de celui qui écouta une sonate d’Érik Satie,

 

Le visage qui n’est qu’une bouche,

 

Le visage facile,

 

Le visage qui sait qu’il ne sait pas qu’il sait,

 

Le visage qui ne sait pas qu’il ne sait pas, qui ne sait pas s'il ne sait qu'il ne sait pas, etc.,

 

Le visage à qui nul ne fait accroire,

 

Le visage simple,

 

Le visage de qui revient…

 

(à suivre.)

 

 

 

06:10 Écrit par Frédéric Tison dans Minuscules, Ronde des visages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire