Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 22 février 2017

L'atelier du sculpteur

 

 

 

 

frédéric tison,photographie,atelier,émile-antoine bourdelle

 

 

Bourdelle 1.jpg

 

L'atelier d'Émile-Antoine Bourdelle (1861-1929),
au musée Bourdelle, à Paris XV, photographies : juillet 2016.

 

 

 

 

 

Commentaires

Où l'on voit un magnifique Centaure !

Écrit par : Madame Uke | mercredi, 22 février 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est le "Centaure mourant" (1914), en plâtre, dont je montrerai bientôt la version en bronze qui s'admire dans le jardin.

Écrit par : Frédéric Tison | mercredi, 22 février 2017

Témoignage émouvant.

Écrit par : Un fervent admirateur | mercredi, 22 février 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, et vivant, toujours, pour l'instant...

Écrit par : Frédéric Tison | mercredi, 22 février 2017

Écrire un commentaire