Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 mai 2016

Musée du regard

 

 

 

Il me semble parfois, à observer mes photographies de tableaux aimés, que je feuillette mon propre regard, mon propre regard passé — où j'ai laissé dans l'ombre nombre de toiles qui cependant illuminaient les murs de ce musée, et dont je ne me souviens plus guère, hélas ! — où j'ai traduit dans une lumière qui n'est pas celle du jour les quelques images ici partagées.

 

 

 

17:05 Écrit par Frédéric Tison dans Crayonné dans la marge, Musée d'un regard | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Une réflexion qui me touche beaucoup; vous exprimez ce que j'ai tant de fois ressenti, ce regard posé sur des images qui ont accompagné notre vie, une vie qui ressurgit puis disparait à nouveau dans les limbes du souvenir...
C'est toujours un moment privilégié de vous lire, merci Frédéric.

Écrit par : Ariane GrammaticopoulosA | jeudi, 12 mai 2016

Vous parlez d'accompagnement, chère Ariane, c'est tout à fait cela.

Écrit par : Frédéric Tison | jeudi, 12 mai 2016

Les commentaires sont fermés.