Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 09 mars 2016

Le rappel

 

 

 

Quatre poèmes et trois photographies

 

Revue en ligne Ce Qui Reste, octobre 2015.

 

 

 

 

18:29 Écrit par Frédéric Tison dans Une petite bibliothèque | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Merci Frédéric !

Comment rester insensible à ces vers :

" Rien ne commence si ce n’est
Toi qui apparais en ces bords
Où l’eau rêve ton visage et tes mains
À présent sont douces et ruissellent."

Je les note précieusement.

Écrit par : Ariane Grammaticopoulos | mercredi, 09 mars 2016

C'est moi qui vous remercie, chère Ariane, de votre lecture sensible.

Écrit par : Frédéric Tison | mercredi, 09 mars 2016

Oui, merci, Frédéric.

Écrit par : Un fervent admirateur | jeudi, 10 mars 2016

Les commentaires sont fermés.