Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 mars 2016

Pékin

 

 

 

 

Goethehaus 2 bis - cabinet premier étage - papier peint de Pékin  .jpg

 

Papier peint dit "Pékin", dans un cabinet au premier étage de la Goethe-Haus (XVIIIe s.),
maison du conseiller impérial Johann Caspar Goethe (1710-1782),

où naquit Johann Wolfgang Goethe, le 28 août 1749,
et où il écrivit
Les Souffrances du jeune Werther (1774),
détruite en 1944 et reconstruite à l'identique en 1947-1951,
Großer Hirschgraben 23, à Francfort-sur-le-Main, dans la Hesse, photographie : août 2015.

 

 

 

 

 

Commentaires

Je me demandais si ce papier Pékin était d'origine ? Si non, comment les restaurateurs ont-ils pu ravoir le même.

Si mes souvenirs sont exacts, ce sont les frères Goncourt qui ont remis le style chinois à la mode au XIX ème siècle. Roger Kempf dans son Indiscrétion des frères Goncourt, parle d'un" lit d'étoffe de pékin jonquille, chamarré de belles couleurs..."

Merci Frédéric pour ces photos belles et instructives !

Écrit par : Ariane Grammaticopoulos | mardi, 01 mars 2016

Merci, chère Ariane, de votre commentaire et de ces précisions.

Le papier peint est décrit comme étant une reconstitution fidèle de l'original. Lors du bombardement de Francfort, en 1944, la maison Goethe fut détruite, mais ses administrateurs avaient pris soin auparavant de mettre les peintures, les livres, les meubles et les objets d'art à l'abri. Je suppose que des photographies avaient été prises des lieux et, partant, des décorations murales.

Écrit par : Frédéric Tison | mardi, 01 mars 2016

Les commentaires sont fermés.