Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 26 avril 2015

Portrait de la Divine

 

 

 

SAM_3688 b.jpg

 

Léon Goupil (1834-1890), Portrait de Sarah Bernhardt [vers 1870 ?], détail,
Palais des ducs de Bourgogne, musée des beaux-arts de Dijon,

photographie : octobre 2014.

 

 ***

 

 

Sacha Guitry, Ceux de chez nous (1915, puis 1952), extrait : Sarah Bernhardt.

 

 

 

samedi, 25 avril 2015

Peinture pour quelques Fées

 

 

 

SAM_3658 b.jpg

 

Narcisse-Virgile de la Peña (1808-1876), La Mare aux Fées, forêt de Fontainebleau (vers 1845-1850), détail,
Palais des ducs de Bourgogne, musée des beaux-arts de Dijon,
photographie : octobre 2014.

 

 

 

Jacques, Jacqueline, Jacquelinet & Jacquelinette

 

à François.

 

 

SAM_3484 b.jpg

 

Le Jacquemart de l'église Notre-Dame de Dijon (quatre automates métalliques sonnant les heures),
rapporté en 1382 de Courtrai, en Belgique, après le pillage de la ville, par Philippe le Hardi,
pour orner sa capitale de Bourgogne,
(à l'origine, seul Jacques l'automate sonnait les heures ; en 1651 lui fut ajoutée son « épouse » Jacqueline ; Jacquelinet, leur
« fils », vint sonner les demi-heures en 1714 ;
enfin, 1884 vit la naissance de Jacquelinette, sa « sœur », frappant les quarts d'heure),

photographie : octobre 2014.

 

 

 

vendredi, 24 avril 2015

En avançant

 

 

 

 

SAM_3503 b.jpg

 

Le chœur de l'église Notre-Dame (XIIIe s.), à Dijon,
photographie : octobre 2014.

 

 

 

jeudi, 23 avril 2015

Figures (2)

 

 

 

 

SAM_3493 b.jpg

 

Détail des fausses gargouilles de la façade de l'église Notre-Dame (XIIIe s.), à Dijon,
[décoratives dès l'origine, elles sont des restitutions du XXe s.]

photographie : octobre 2014.

 

 

 

 

Figures

 

 

 

 

SAM_3492 b.jpg

 

Les fausses gargouilles de la façade de l'église Notre-Dame (XIIIe s.), à Dijon,
[décoratives dès l'origine, elles sont des restitutions du XXe s.]

photographie : octobre 2014.

 

 

 

 

Beauté du XIIIe siècle

 

 

 

SAM_3481.JPG

 

 

SAM_3483.JPG

 

L'église Notre-Dame (XIIIe s.), à Dijon,
photographies : octobre 2014.

 

 

 

mercredi, 22 avril 2015

Les touches des fleurs

 à Karine G.

 

 

SAM_3808 b.jpg

 

Nicolas de Staël (1914-1955), Un Bouquet de violettes (1952),
Palais des ducs de Bourgogne, musée des beaux-arts de Dijon,
photographie : octobre 2014.

 

 

 

mardi, 21 avril 2015

Dame Méry (sans trop d'ardeur à la fois enflammant...)

 

 

 

SAM_3745 b.jpg

 

Édouard Manet (1832-1883), Méry Laurent au chapeau noir ou L'Automne (1881),
[Méry Laurent (1849-1900), pour qui Stéphane Mallarmé composa le poème « Dame sans trop d'ardeur... »
où le nom de Méry, dans certains manuscrits, remplace le mot de Dame],

Palais des ducs de Bourgogne, musée des ducs de Bourgogne,
photographie : octobre 2014.

 

 

Dame
            Sans trop d’ardeur à la fois enflammant
La rose qui cruelle ou déchirée, et lasse
Même du blanc habit de pourpre, le délace
Pour ouïr dans sa chair pleurer le diamant

Oui, sans ces crises de rosée et gentiment
Ni brise quoique, avec, le ciel orageux passe
Jalouse d’apporter je ne sais quel espace
Au simple jour le jour très vrai du sentiment


Ne te semble-t-il pas, disons, que chaque année
Dont sur ton front renaît la grâce spontanée
Suffise selon quelque apparence et pour moi

Comme un éventail frais dans la chambre s’étonne
À raviver du peu qu’il faut ici d’émoi
Toute notre native amitié monotone.

 

Stéphane Mallarmé, 1887-1888, poème remanié en 1896.

 

 

 

Visage de l'ange

 

 

 

SAM_3586 b.jpg

 

Détail d'un ange,
Claus de Werve (1380-1439), Jean de la Huerta (1413-vers 1460) et Antoine le Moiturier (1425-après 1497),
Tombeau de Jean sans Peur (1371-1419) et Marguerite de Bavière (1363-1423)
(vers 1435, puis
1443-1445, puis 1465-1470, restauré et restitué par endroits au XIXe s.)
,
Palais des ducs de Bourgogne, musée des beaux-arts de Dijon,

photographie : octobre 2014.

 

  Voir une image plus grande.